Nouvelles

Les taux de mortalité dus au COVID-19 en Europe augmenteront à l'automne, selon l'OMS Europe

Les taux de mortalité dus au COVID-19 en Europe augmenteront à l'automne, selon l'OMS Europe

Dans des moments comme ceux-ci où tout le monde a besoin d'entendre de bonnes nouvelles, des nouvelles plus tristes sont révélées chaque jour. La sombre attente vient d'être dévoilée par l'OMS cette fois, que les deux prochains mois auraient des taux de mortalité plus élevés liés au COVID-19.

Cela ressemble à un cauchemar qui ne finira jamais, non? Cela fait presque un an que l'OMS a déclaré le coronavirus comme pandémie officielle.

"Ça va devenir plus difficile. En octobre, novembre, nous allons voir plus de mortalité", a expliqué le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge, selon l'AFP.

CONNEXES: QUI PUBLIE DE NOUVELLES DIRECTIVES CRUCIALES CONCERNANT LES MASQUES

Le vaccin n'est peut-être pas la solution exacte

Pour ne pas paraître contradictoire, Kluge a également laissé entendre que la pandémie finirait par se terminer un jour ou l'autre. Pourtant, le vaccin ne serait pas celui qui sonnerait le glas.

"Nous ne savons même pas si le vaccin va aider tous les groupes de population. Nous voyons maintenant des signes indiquant qu'il aidera un groupe et pas un autre", at-il ajouté.

Pendant un moment là-bas, nous avons pensé que les chiffres diminuaient et que les verrouillages se relâchaient, tout a commencé à augmenter globalement et surtout en Europe. Les pays européens ont commencé à déclarer leurs chiffres quotidiens les plus élevés.

Au 14 septembre 2020,4,796,426 les cas ont été confirmés par l'OMS. Au niveau mondial,921,801 des morts ont eu lieu. Il semble que les chiffres dévoilés chaque jour correspondent à ce que l'organisation a à dire.

«La fin de la pandémie est le moment où nous, en tant que communauté, allons apprendre à vivre avec cette pandémie», a également déclaré Kluge.

Actuellement, la 70e session de l'OMS du Comité régional de l'OMS pour l'Europe (RC70) se tient en ligne et durera deux jours, les 14 et 15 septembre. 55 membres de l'organisation discutent des choses à faire et à ne pas faire dans la lutte contre le COVID-10 pour les cinq prochaines années.

- OMS / Europe (@WHO_Europe) 14 septembre 2020


Voir la vidéo: LAfrique risque dêtre le prochain épicentre de la pandémie de coronavirus selon lOMS (Janvier 2022).